Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

David Orlowski. Consultation ET EN VIDÉO CONFÉRENCE (SKYPE, FACETIME), soirs et fin de semaine également : ☎️ Tél. : 418 255-1713. 📧 Courriel : davidorlowski@hotmail.com

21 Mar

Cybersexe, applications smartphone, ITS et vie de couple

Publié par David Orlowski

Cybersexe, applications smartphone, ITS et vie de couple

Selon une étude récente réalisée par HEALTH (Rhode Island), les infections sexuellement transmissibles (IST) seraient en hausse. Entre 2013 et 2014, l'état a recensé une augmentation de la syphilis de 79%, une majoration des gonococcies (IST responsable d'infections urinaires de 30% et la détection de nouveaux cas de VIH de 33%. HEALTH explique cette hausse par l'AUGMENTATION DE LA FRÉQUENTATION DES SITES DE RENCONTRES ET DES APPLICATIONS SUR LE TÉLÉPHONE CELLULAIRE POUR DES RELATIONS SEXUELLES PONCTUELLES ET ANONYMES. Selon leur communiqué de presse publié le 22 mai 2015.
Le département de santé ajoute que ces chiffres s'expliquent par l'augmentation des comportements sexuels à risques, qu'il s'agisse d'avoir des relations sexuelles plus fréquentes avec des inconnus ou des relations sexuelles non protégées, ou encore sous l'emprise de l'alcool ou de drogues.

 

Lors du congrès annuel de la Société internationale du sida à Vancouver (juillet 2015), le nombre de personnes infectées à baissé de 35% en 15 ans, mais c'est baisse n'est pas uniforme. Les pratiques à risque augmentent chez certains jeunes homosexuels. Malgré la prévention et les campagnes de sensibilisation, 46% ignorent qu'ils sont porteurs du virus.

 

Selon la Docteure Catherine Solano, médecin sexologue, la consommation sexuelle sur internet déshumanise les relations tout en laissant croire que plus on a le choix, plus c'est facile. Alors que c'est tout le contraire : PLUS ON A LE CHOIX, MOINS C'EST FACILE ! Il semblerait qu'un vaste choix augmenterait l'insatisfaction des usagers (souvent à la recherche du partenaire idéal) des sites de rencontres et autres applications. Toujours selon cette sexologue, de nombreux hommes s'adonnant à la cybersexualité fantasment à l'idée qu'ils trouveront une meilleure conjointe devant ce grand éventail de partenaires potentielles. Or, la plupart du temps, ils mettent en péril leur couple. Selon de nombreuses personnes interrogées, l'ennui serait l'un des principaux motifs évoqué pour expliquer l'infidélité.
Une étude sur la dépendance au cybersexe a été menées en 2005 par l'Institut de Sexologie en collaboration avec la Faculté de Médecine Lariboisiére (Université Paris VII) auprès d'hommes âgés pour la moité de moins de 25 ans. 58% de ces adeptes du cybersexe disaient ressentir de la culpabilité et 72% parlaient d'UNE BANALISATION DU SEXE. Preuve que le sexe virtuel peut avoir des effets bien réels.

 

À propos

David Orlowski. Consultation ET EN VIDÉO CONFÉRENCE (SKYPE, FACETIME), soirs et fin de semaine également : ☎️ Tél. : 418 255-1713. 📧 Courriel : davidorlowski@hotmail.com